Financement des tpe pme

Les solutions de financement pour les entreprises

Pour mener à bien un projet de développement, de création ou de reprise d’une entreprise, il est capital d’avoir des idées réalistes, réalisables et finançables. Il est également essentiel de mettre en place des stratégies efficaces pour parvenir aux objectifs. Mais la concrétisation d’un tel projet requière un investissement important. Or, les apports personnels du propriétaire du projet ou du dirigeant d’entreprise peuvent ne pas suffire pour subvenir aux besoins nécessaires pour la réalisation du projet. Voilà pourquoi, une demande de financement extérieur pour l’entreprise est souvent indispensable pour y aboutir.

Cependant, les démarches liées à l’obtention d’un financement restent fastidieuses, et elles demandent études et analyses. De plus, la constitution du dossier est une étape déterminante pour la demande de financement, quel qu’il soit, car il est capital que le dossier soit crédible et mette en avant la pérennité de la firme. Cela vous permettra de mettre les chances de votre côté pour le financement. Pour financer votre projet professionnel, vous avez le choix entre plusieurs méthodes de financement, pour mieux choisir, il sera de mise de tenir en compte vos besoins et les avantages de chaque financement. Voici donc les diverses solutions qui s’offrent à vous pour financer votre entreprise.

Les investisseurs en fonds propres

Après la solution de « love money » qui consiste à trouver un financement auprès des amis ou des proches, les investisseurs en fonds propres sont également très sollicités pour financer une entreprise. Pour développer et améliorer la croissance de votre entreprise rapidement, il est capital de booster ses fonds propres. Pour ce faire, trouver des investisseurs en fonds propre sera donc la meilleure alternative pour parvenir à votre objectif.

Cela aidera votre firme à franchir un seuil de croissance important sans pour autant s’éloigner de la stratégie du dirigeant. Ces investisseurs peuvent concerner un des associés initiaux qui pourra répondre aux besoins financiers de la société. Mais dans la mesure où les moyens financiers de ce dernier ne suffisent pas, il sera alors indispensable de trouver un financement extérieur. En proposant une offre, l’entreprise pourra donc acquérir de nouveaux investisseurs extérieurs, qui disposeront des parts de l’entreprise. Aucune obligation de remboursement ne sera donc imposée étant donné que les investisseurs en tireront profit sur l’investissement sur les dividendes ou sur une plus value s’ils décident de revendre leur part ultérieurement.

Le crédit bancaire professionnel

Lorsque les besoins à compenser pour la création ou le développement d’une entreprise sont énormes, le crédit bancaire est une des solutions les plus efficaces à prendre. Cependant, il n’est pas toujours très facile d’obtenir un prêt auprès des établissements bancaires. Premièrement, il sera de mise de mettre en concurrence les différents établissements bancaires pour bénéficier du meilleur taux et des meilleures conditions de crédit professionnel. Avec l’aide d’un professionnel en courtage, vous pourriez dénicher facilement une offre adaptée à vos besoins.

Sachez que la structure de votre dossier sera le pilier de la demande de crédit. La constitution du dossier sera donc une étape décisive. Le dossier devra être solide et crédible avec tous les détails nécessaires concernant le projet, notamment l’activité de la société, les objectifs à atteindre, les investissements nécessaires, les fonds juridiques et tous les justificatifs requis pour la demande. Suite à une analyse de la demande et l’entrevue avec le dirigeant, la banque peut refuser l’octroi du prêt ou l’accorder avec un conditionnement à la délivrance de garanties. Voilà pourquoi faire appel à un courtier est la meilleure solution pour mettre toutes les chances de votre côté et maximiser la crédibilité de votre firme.

L’affacturage

L’affacturage ou factoring est également une méthode de financement encore méconnue. Il s’agit de céder les créances de la firme à un organisme financier qui versera en retour à la société une partie du montant des factures cédées. Le concept est très simple car après l’établissement d’une facture pour un client, l’entreprise la vend à l’organisme financier avec qui elle a signé un contrat.

Ce dernier va alors prélever une commission d’affacturage sur le montant de la facture pour ensuite verser le reste à l’entreprise financier. Cela vous aidera à préserver ou reconstituer la trésorerie car l’organisme financier se charge de régler immédiatement la facture à l’échéance tout en garantissant les éventuels impayés. Un autre avantage de cette méthode : l’externalisation de vos tâches administratives.

Le crowdfunding

Le crowdfunding est également connu sous le nom de financement participatif. Ce système de financement permet de collecter des apports financiers auprès d’un grand nombre de particuliers par le biais d’une plateforme sur internet. Il s’agit en général de petits montants. Il peut donc s’agir de dons avec ou sans contre-partie, de prêt avec ou sans intérêts ou d’investissement en capital.

Le crédit-bail

Pour des financements d’équipements mobiliers ou immobiliers d’en entreprise, le crédit-bail peut aussi s’offrir à vous. Vous devrez donc des redevances ou des loyers sur une durée déterminée à la société financière. A la fin de ce délai, le contrat pourra être renouvelé mais l’entreprise pourra également restituer le bien à la société financière.

Pour conclure, il est donc capital de bien étudier vos besoins afin de pouvoir déterminer le meilleur financement des entreprises adapté à solliciter pour votre entreprise. Pesez le pour et le contre de chaque type de financement et analysez les avantages de ces derniers pour faire le bon choix. Sachez que les courtiers peuvent vous aider dans les démarches à entreprendre pour obtenir un crédit professionnel.

Entreprise

  1. 28 Oct. 2018Comment lever des fonds pour sa startup ?17
  2. 28 Juil. 2018Les entreprises aiment se domicilier à Paris95
  3. 11 Juin 2018Dans quel secteur d’activité investir pour défiscaliser sous Girardin industriel ?154
  4. 29 Avril 2018Création d’une entreprise individuelle : la clé de la réussite1247
  5. 10 Avril 2018EHPAD Opalines : une réussite du groupe SGMR231
  6. 8 Avril 2018OPCI ou SCPI : quelles différences pour l’investisseur ?379
  7. 16 Oct. 2017Comment trouver son financement quand on est une entreprise ?503