Financement des tpe pme

Le financement des entreprises est possible avec plusieurs solutions

Vous envisagez de concrétiser votre projet de créer une entreprise ? Vous avez besoin de mettre en place de nouvelles stratégies pour la croissance rapide de votre firme ? Votre société connaît des difficultés financières importantes ? Votre activité connaît un ralentissement important qui freine le développement de l’entreprise ?

Vous souhaitez faire le nécessaire pour la survie de votre entreprise ? Tout cela nécessite évidemment une bonne stratégie et une idée opérante et efficace pour faire face à une crise. Mais sans investissement, rien ne pourra se faire. Voilà pourquoi il est de mise de trouver un financement adéquat pour répondre à ces besoins. Les apports personnels du dirigeant ou du porteur de projet ne sont pas toujours forcément suffisant pour la réalisation d’un projet aussi complexe. Pour ce faire, il faudra faire une analyse de votre projet et en déduire le type de financement approprié le temps de générer de nouvelles recettes et relancer l’activité. Que ce soit à court terme ou sur une longue durée, vous disposez de plusieurs solutions efficaces pour financer votre entreprise.

L’apport personnel

Pour renforcer leur engagement, un porteur de projet doit obligatoirement s’investir au maximum dans son projet professionnel. De ce fait, l’apport personnel sera le premier financement à envisager si vous projetez de créer une entreprise. Cela mettra également en avant la crédibilité de la future entreprise et d’ailleurs cela est incontournable pour pouvoir solliciter des aides financières bancaires plus tard. En général, le dirigeant devra donc investir 30% du chiffre. Certes, cela ne sera pas suffisant pour la création de l’entreprise mais cela jouera un énorme rôle pour la suite.

Ensuite, vous pourriez avoir recours à la love money auprès de vos proches qui pourront contribuer au financement. Cependant, il sera capital d’exposer le projet clairement pour éviter les conflits d’argent. Cette solution présente des avantages fiscaux avec la loi TEPA et la loi Madelin.

Les crédits bancaires pour votre entreprise

Il est bel et bien possible de solliciter un crédit professionnel pour la création de votre entreprise. Mais il faudra vous y prendre correctement pour pouvoir obtenir le prêt car l’octroi du crédit va entièrement dépendre de la structure de votre dossier. Le dossier devra être solide et crédible, il faudra mettre en avant la pérennité de la firme. Mais avant de faire la demande, pensez surtout à mettre en concurrence plusieurs établissements bancaires. Cela demande certainement énormément de temps et d’énergie, voilà pourquoi vous faire épauler par un courtier professionnel vous sera d’une grande utilité.

Ce dernier se chargera de vous trouver une offre adéquate à votre projet et cela dans les meilleures conditions (taux d’intérêt, délai et mode de remboursement, garanties, assurances, frais de dossier…). Expérimenté dans le domaine et connaisseur du marché, il se chargera de comparer parmi tous ses partenaires à votre place et négociera les offres. Pour les entreprises en difficulté, vous pourriez également solliciter un crédit de trésorerie. Le professionnel en courtage vous accompagnera dès même la constitution de votre dossier pour convaincre l’établissement bancaire à accorder le prêt.

L’affacturage, la cession de créances ou l’escompte

Pour financer votre entreprise, vous pourriez également avoir recours à l’affacturage. Il s’agira de céder les créances de l’entreprise à un organisme financier, c’est une sorte d’externalisation des tâches administratives et d’assurance sur les impayés. Les factures établies par l’entreprise pour un client seront vendues à l’organisme qui prélèvera une commission sur le montant pour ensuite verser le reste à l’entreprise. Les factures seront donc réglées immédiatement, ce qui préservera la trésorerie de la firme.

La cession de créances consiste à revendre à la banque les créances de l’entreprise ? Mais il est à noter que toute défaillance sera sous la responsabilité de l’entreprise.

L’escompte est aussi un moyen de financement à court terme où la banque verse une avance de trésorerie à l’entreprise contre la cession d’un effet de commerce avec taux d’intérêts et commission inclus.

Trouver des investisseurs

Pour faire accroître le capital, trouver des investisseurs est aussi une solution de financement efficace. Elle est surtout idéale lorsqu’une restructuration d’envergure s’impose comme un repositionnement commercial, des investissements ou une réduction d’effectifs. Pour ce faire, vous pourriez faire une proposition auprès de 3 types d’acteurs. Il pourra s’agir d’investisseurs particuliers comme les associés initiaux du projet ou des business angels. Des investisseurs externes qui pourront apporter un soutien financier à l’entreprise contre une part de cette dernière. Et enfin les clients via le système de crowdfunding qui consistera à collecter des petits montants auprès d’un groupe de particuliers. Il pourra s’agir de dons, de prêts ou d’investissements avec ou sans contrepartie.

Le crédit bail ou leasing

Le financement dont votre entreprise a besoin peut être matériel. Pour un financement d’équipements mobiliers ou immobiliers ou même d’un véhicule, le crédit bail est idéal pour ne pas avoir affaire aux crédits bancaires. Il s’agit d’un contrat de location auprès d’une société de crédit-bail durant une durée déterminée.

L’entreprise pourra bénéficier du bien, sans être légalement propriétaire pendant cette durée. A la fin du contrat, l’entreprise pourra verser une somme pour avoir le matériel définitivement à son nom pour une location avec option achat. Dans le cas contraire, le bien sera restitué mais l’entreprise pourra également renouveler le contrat. Il n’y a aucun apport requis mais il est à noter que le taux d’intérêt est plus élevé que le crédit classique.

Blog

  1. 12 Avril 2018Investir en démembrement de propriété : quel mécanisme ?354
  2. 26 Fév. 2018Financer sa TPE/PME et éviter les dépenses928
  3. 9 Janv. 2018En tant que SAS, la domiciliation une solution miracle979
  4. 18 Déc. 2017Les indispensables pour se domicilier526
  5. 7 Déc. 2017Comment j'adhère à un mode de travail grâce à mon nouveau meuble de bureau438
  6. 23 Nov. 2017Le seul état signalétique autorisé sur une façade443
  7. 23 Oct. 2017Financer son entreprise n’est pas si simple en France385
  8. 10 Oct. 2017Comment répondre à un besoin ponctuel de bureau?339