Financement des tpe pme

Financer son entreprise n’est pas si simple en France

Pour réaliser un projet professionnel pour la création d’une entreprise, le développement d’activité ou la reprise d’une société, il faudra du temps, de l’énergie et surtout de l’argent. Certes, il est capital de trouver des idées originales et innovantes pour améliorer votre activité, mais il est également essentiel de trouver les meilleures stratégies pour parvenir à vos objectifs. Mais cela ne peut se concrétiser sans investissement.

En effet, toute entreprise nécessite un financement extérieur pour mettre en œuvre un projet dans la mesure où le dirigeant ne dispose pas des moyens financiers nécessaires et suffisants pour cela. Mais financer son entreprise n’est pas si simple en France. Avec toutes les méthodes de financement pour entreprise envisageable, il est capital de bien analyser vos besoins afin de déterminer le meilleur financement adapté qui puisse subvenir à ces derniers. Ensuite, il faudra bien structurer votre dossier pour solliciter le financement. Solliciter l’aide d’un courtier s’avère parfois utile pour faciliter les démarches.

Dans quel cas trouver un financement pour votre entreprise ?

Il est indispensable de trouver un financement dans le cas où les recettes annuelles de la firme ne sont pas suffisantes pour réaliser le projet professionnel ou que le dirigeant de l’entreprise ou le propriétaire de projet de création d’une entreprise ne dispose pas du capital nécessaire.

Il pourra donc s’agir de financement d’équipements mobiliers ou immobilier pour le siège de la firme, du développement d’activité, de lancement ou d’élargissement de gamme de produits, de fonds de commerce ou carrément de la reprise d’une entreprise. Pour une croissance rapide et pertinente de la société, il est donc capital de trouver un financement adéquat au projet. Les crédits bancaires sont la première solution à laquelle on pense directement, or les démarches pour l’obtention du prêt sont toujours fastidieuses et compliquées.

A part le financement bancaire, vous avez également le choix entre plusieurs alternatives efficaces mais dans tous les cas, il sera de mise de peser le pour et le contre de chaque type de financement après une analyse profonde de votre projet.

Demander un financement par la love money ou le crowdfunding

Vous pourriez collecter de l’argent considérable par le système de love money. Il s’agira de demander un financement auprès de vos proches et de vos amis. Certes, la somme versée ne sera pas énorme mais le montant accumulé pourra vous servir énormément dans votre projet et compléter un autre financement plus important.

Mais aujourd’hui, trouver un financement auprès d’n groupe de particuliers est également possible. C’est le crowdfunding ou le financement participatif. Il vous suffit de trouver une plateforme sur le web sur lequel vous pourriez bénéficier de dons, de prêt ou d’investissement en capital. En général, vous récolterez des petits montants. Certaines offres demandent une contrepartie ou des intérêts, d’autres non.

Trouver un investisseur en fonds propres interne ou externe

Avoir recours à cette solution vous sera avantageuse car vous n’aurez pas de remboursement à acquitter. Il s’agit de donner une part de l’entreprise à un des associés initiaux du projet qui participera au financement. Ce dernier visera donc à tirer profit durant les années à venir. Cependant, si cette solution n’est pas réalisable, vous pourriez trouver un investisseur externe en faisant une offre. Ce dernier pourra envisager une revente dans les années à venir et profitera de la plus-value.

Le crédit bancaire professionnel

Pour un investissement très important, le crédit professionnel est l’idéal, mais cependant, il faut beaucoup de temps, d’énergie et de stratégie pour l’obtenir. En effet, les établissements bancaires peuvent refuser l’octroi du prêt après une analyse de votre dossier. La structure et la pérennité du dossier sont les principaux piliers de la demande de crédit professionnel.

Cela peut sembler très simple mais des démarches fatigantes se cachent derrière le crédit bancaire. Déjà, avant de déposer la demande, il faudra penser à mettre en concurrence plusieurs établissements pour pouvoir comparer les frais et les taux d’intérêts qui sont très variables. Ensuite, il sera essentiel de bien structurer stratégiquement votre dossier pour convaincre l’établissement sur la crédibilité de votre projet qui doit être jugé finançable et réalisable. De ce fait, le dossier doit présenter l’activité menée, intégrer le bilan prévisionnel sur 3 ans, le montage juridique…

L’intérêt de collaborer avec un courtier

Etant donné que la demande de financement d’entreprise n’est pas si simple que l’on peut le penser en France, se faire aider par un professionnel en courtage sera donc la meilleure solution pour choisir le financement adéquat, bénéficier des meilleures offres et surtout trouver les meilleurs établissements bancaires pour un crédit professionnel.

Le courtier jouera donc le rôle d’intermédiaire entre le porteur de projet et l’établissement de financement et il conseillera, orientera et guidera le client vers le meilleur financement adéquat à ses besoins après une analyse profonde. Faire intervenir un courtier ne vous sera qu’avantageux car il est à noter que ce dernier ne sera rémunéré que si le retour de la demande est positif. Il tirera donc un pourcentage sur la somme empruntée pour sa commission.

De plus, le courtier étant un professionnel expérimenté et connaisseur du marché, il pourra donc négocier et vous dénicher une offre avec le meilleur taux. Pour cette étape cruciale et déterminante qui n’est autre que la constitution de votre dossier, le courtier pourra vous épauler et fera de son mieux pour mettre toutes les chances de votre côté pour l’obtention du financement pour votre entreprise.

Blog

  1. 16 Sept. 2018Financer son premier local commercial81
  2. 20 Août 2018A qui faire appel pour domicilier son entreprise à Paris96
  3. 12 Avril 2018Investir en démembrement de propriété : quel mécanisme ?591
  4. 26 Fév. 2018Financer sa TPE/PME et éviter les dépenses1183
  5. 9 Janv. 2018En tant que SAS, la domiciliation une solution miracle1197
  6. 18 Déc. 2017Les indispensables pour se domicilier737
  7. 7 Déc. 2017Comment j'adhère à un mode de travail grâce à mon nouveau meuble de bureau647
  8. 23 Nov. 2017Le seul état signalétique autorisé sur une façade678
  9. 2 Nov. 2017Le financement des entreprises est possible avec plusieurs solutions667
  10. 10 Oct. 2017Comment répondre à un besoin ponctuel de bureau?571